Roberts Space Industries

Asaheim / ASAHEIM

  • Organization
  • Hardcore
  • Role play
  • Exclusive
  • Resources
    Resources
  • Social
    Social

▰▰▰▰▰▰▰▰▰▰▰▰▱▱▱▱
Updating… Please wait.



History

                        ⌈              ⌉       ⌈              ⌉
                            Discord                 Site provisoire.
                        ⌊              ⌋       ⌊              ⌋
 
 

Qu’est-ce que Asaheim ?

Nous sommes une organisation francophone regroupant sous la même bannière des joueurs aux profils variés désireux de construire une communauté durable dans l’univers de Star Citizen. Notre organisation est conçue autour de trois principes qui orientent notre développement :

  • La fonction principale de Asaheim est de fournir une structure au service d’un but commun poursuivi par des joueurs, pas d’incarner une contrainte constante pesant sur des joueurs au service de cette structure.
  • Le rythme de développement de notre organisation s’accorde à celui de Star Citizen : la priorité est d’être présent en jeu, ensemble, aujourd’hui. Pas de nous organiser à partir de spéculations permanentes à propos de ce qu’il sera peut-être possible de faire dans un lointain futur.
  • Les composantes RP qui constituent l’identité de notre organisation permettent de donner du sens à nos activités en jeu. Néanmoins, les phases RP, notamment MilSim, ne se substituent pas en permanence aux relations que nous tissons entre nous.

Nous sommes organisés en trois branches principales qui nous permettent d’accueillir tous types de joueurs, attirés par tous types de gameplay, dans le but d’agir ensemble et en synergie. Que vous soyez hardcore gamer ou casual, attirés par des gameplay militarisés ou civils, et quel que soit votre temps de jeu hebdomadaire, il y a de la place pour vous chez Asaheim. En attendant la persistance en jeu, aucun temps de présence hebdomadaire n’est exigé. En revanche, nous demandons scrupuleusement à nos membres d’honorer les engagements qu’ils prennent vis-à-vis de l’organisation.

 

Buts poursuivis

Asaheim est né d’une idée simple : construire un projet complémentaire articulant la fonction d’une armée aux rôles de groupes civils ayant souhaité nous rejoindre. Asaheim est la pièce dont ces composantes sont les deux faces. Autant que faire se peut, notre objectif est de contrôler notre propre territoire en dehors des frontières de l’UEE, de structurer l’ensemble des activités économiques nécessaires au développement de ce territoire, et de nous doter des moyens militaires nécessaires à sa défense. Pour dire les choses simplement : notre ambition est d’incarner un État indépendant dans l’univers de Star Citizen. Pour remplir cet objectif, nous sommes organisés en trois branches :

  • La Légion : gérée par la Direction des Affaires Militaires, historiquement formée par la Légion d’Asgard, elle constitue la colonne vertébrale de Asaheim. La Légion est notre armée, notre organisation est sa cause à défendre. La Légion agit sous les ordres d’officiers chevronnés et regroupe des joueurs à la recherche d’une expérience MilSim.
  • Le Comité Central gère l’unité civile de police ainsi que les ressources humaines. Il regroupe, sous l’égide de l’unité Tyr, les joueurs intéressés par l’ensemble des activités liées à la sécurité, mais ne souhaitant pas pour autant se confronter au roleplay MilSim de la Légion.
  • La Direction des Affaires Industrielles regroupe l’ensemble des activités de production, d’exploration, de transport, et toutes autres formes de gameplay civil que CIG nous réserve dans le futur. Cette branche regroupe des entreprises semi-autonomes formées par nos membres. Ces entreprises se coordonnent entre elles depuis la Chambre du Commerce et de l’Industrie.

Bien qu’intégrés dans l’une de ces trois branches, tous nos membres ont, sous certaines conditions, la possibilité de mener des activités relatives aux deux autres.

 

Doctrine & Gouvernance

Asaheim poursuit un but autonomiste qui s’oppose par essence à l’hégémonie impérialiste de l’UEE. Indépendants et autonomes, nous refusons toute fusion, toute union, tout gouvernement fédéral. Les seules relations de coopération dont nous reconnaissons la légitimité sont les alliances avec des entités poursuivant des buts similaires aux nôtres.

Asaheim est une dictature oligarchique : le pouvoir est exercé par un groupe de cinq personnes, le Conseil de Asaheim, présidé par le Chancelier. Ce dernier dirige l’organisation en élaborant ses décisions grâce aux avis du Conseil. D’autres avant nous ont réalisé ce constat pragmatique : les capacités d’action des organisations de joueurs sont toujours affaiblies par la collectivisation de la prise de décision. De plus, nos buts nécessitent de bâtir une communauté stable, durable, poursuivant des directions clairement établies, dans laquelle les responsabilités de chacun sont clairement identifiées. Par conséquent, nous assumons pleinement le caractère non démocratique de notre organisation.

Accéder à un rang supérieur dans la hiérarchie de Asaheim n’octroie aucun droit supplémentaire : un rang supplémentaire ne fait qu’impliquer des responsabilités et des devoirs supplémentaires.

Nos buts ne peuvent se réaliser que collectivement. Par conséquent, l’intérêt du collectif prime toujours sur l’intérêt individuel de nos membres. Chacun de nous est amené à participer à ce projet en fonction de son temps de jeu, de ses compétences, de sa disponibilité. Nous partageons nos vaisseaux entre nous, nous collectivisons l’usage de certains comme les capitaux, et nous mutualisons une partie de nos richesses dans l’intérêt de tous.

 

Recrutement, Parrainage, Formation

L’appartenance à Asaheim est de type principal et exclusif sur le site de RSI. Néanmoins, les affiliations secondaires à des réseaux sociaux de joueurs, des initiatives RP, des labels, ou des associations sont tolérées. Le but n’est pas de vous priver de vos potes, mais de constituer un groupe soudé réuni sous une bannière unique.

Le recrutement est ouvert à tous types de joueurs, quelles que soient vos affinités en termes de gameplay, quel que soit votre temps de jeu, et quel que soit le contenu de votre hangar. Nos recrues doivent être âgées d’au moins 18 ans et être équipées d’un cerveau fonctionnel (on peut négocier sur votre âge, pas sur la fiabilité de votre matière grise).

Que vous ayez été contactés par l’un de nos recruteurs ou que vous proposiez votre candidature spontanément, le recrutement se déroule sur notre serveur Discord. Dès votre intégration au rang de recrue, vous serez confiés à un parrain. Son rôle est de vous faire découvrir notre organisation, l’ensemble des activités que nous menons, et de faciliter votre intégration dans les activités en jeu.

Nous partons du principe que dans Star Citizen, tous les joueurs doivent savoir se battre, même ceux qui souhaitent se cantonner à des pratiques civiles a priori pacifiques. Cette nécessité individuelle répond à un besoin collectif : en cas d’agression de notre territoire, il est impératif que tous nos membres puissent le défendre. Être escorté par une escadrille n’implique pas la passivité : vous devez apprendre à vous situer dans un environnement de combat et à communiquer efficacement avec votre escorte. Pour toutes ces raisons, en tant que recrue, vous devrez effectuer le « Service Militaire Obligatoire ». Il s’agit de plusieurs modules de formations, présentés sous un angle RP, qui répondent à plusieurs objectifs : favoriser l’intégration des nouveaux arrivants dans des activités en jeu, aider les nouveaux joueurs dans leur apprentissage du pilotage, évaluer les compétences des pilotes confirmés, partager les méthodes de communication en situation de combat. Vous réaliserez ces formations à votre rythme.

À l’issue du service militaire, vous obtiendrez le rang de Asgardien, et pourrez choisir d’intégrer n’importe laquelle des trois branches de notre organisation, selon vos envies et vos aspirations.
 
 
 

« Hier, après avoir été oubliés par les promesses d’un Empire qui préféra abandonner ses fils plutôt que d’honorer ses engagements, nous avons commis l’erreur de croire que notre salut viendrait en courbant l’échine face aux sirènes mielleuses des joueurs de flûte et d’un peuple qu’ils prétendaient représenter. Quelle erreur ! Rien n’a été accompli sinon troquer une dictature pour une autre, celle du visage de l’autorité manifeste contre celle qui porta le masque attrayant de la parole bien-pensante. Dans le vacarme absurde de leurs préoccupations politiques, nous nous sommes tues. Dans l’immobilisme de leurs débats stériles, nous nous sommes figés. D’une servitude à l’autre, nous nous sommes oubliés.

Aujourd’hui, alors qu’une fois encore nous dérivons au gré des ambitions en fuite, s’offrent à nous une chance et une responsabilité unique : celle de réinventer le risque et l’aventure contre la sécurité et le confort, celle de conquérir ce lieu qui jusque-là nous a fait défaut, celle de prendre en main notre destin.

Demain, notre Légion imposera une vision autonomiste de la conquête spatiale à ceux qui ont voulu nous reléguer aux frontières étroites de leurs territoires sans avenir. Demain, nous opposerons la nécessité d’un partage à parts égales du labeur et de ses bénéfices à ceux pour qui l’économie est un manque organisé en vue de la domination. Demain, à ceux qui, sous le doux nom de « démocratie », cultivent l’absurde à l’ombre de belles phrases aux consonances ingénieuses, nous ferons entendre nos lois.

À présent, il nous appartient d’affirmer notre naissance en tant qu’unité politique : un territoire dont nous nous emparerons, des lois que nous ferons connaître, un nom que nous ferons entendre,       Asaheim ! »

Manifesto

                        ⌈              ⌉       ⌈              ⌉
                            Discord                 Web.
                        ⌊              ⌋       ⌊              ⌋
 
 

                             Thingvellir

Dans la culture clanique nordique, le Thing constituait l’assemblée des hommes libres d’une province. Le Thing est le lieu où se prenaient les décisions politiques, où se réglaient les conflits, où se régulaient les échanges commerciaux. Par extension, le Thingvellir est le nom donné au texte de référence unique qui définit strictement le fonctionnement institutionnel de Asaheim.

 
 

Rangs

Six rangs existent au sein de Asaheim. Chaque membre de Asaheim se voit attribuer un rang, visible sur le site de RSI. Les rangs définissent les statuts hiérarchiques au sein de notre organisation. L’attribution d’un rang de niveau supérieur n’octroie aucun droit supplémentaire : un rang supplémentaire ne fait qu’impliquer des responsabilités et des devoirs supplémentaires. Nous n’octroyons aucune distinction de complaisance ou de badge honorifique. Un rang s’acquière par l’engagement, la volonté et les compétences. Un rang peut être retiré à tout individu ne pouvant plus assumer le niveau d’implication auquel il s’est engagé, quel que soit ce rang. Les rangs n’ont aucuns liens avec les grades accordés au sein de la Légion, qui n’apparaissent pas sur le site de RSI. La hiérarchie des rangs est donc une échelle cumulative d’acquisition de devoirs supplémentaires, définie ainsi par ordre hiérarchique croissant :

  1. Recrue : Une recrue est le rang d’un membre de Asaheim qui n’a pas encore terminé son service militaire. Une recrue a un accès limité à certaines de nos activités et services.                                                                                        
  2. Asgardien : un Asgardien est un membre de Asaheim. Il jouit de l’ensemble des droits et des devoirs relatifs aux membres de notre organisation. Asgardien est un statut qui s’obtient à la fin du service militaire.                                                                                        
  3. Légionnaire : La discipline, la loyauté et le respect de la hiérarchie sont les constituants essentiels que les membres de la Légion s’engagent à respecter, et à faire respecter. Par conséquent, les légionnaires sont les Asgardiens militaires qui consentent à une limitation de leurs droits individuels au profit de l’esprit de corps.                                                                                        
  4. Cadre : les cadres sont les Asgardiens civils ou militaires qui endossent des responsabilités au sein de l’une des trois branches principales de notre organisation. Un cadre agit sous l’autorité du membre du Conseil responsable de sa branche d’activité. Un cadre s’engage à faire passer ses intérêts individuels après les responsabilités qui lui sont attribuées dans Asaheim. Il doit énoncer clairement le niveau d’engagement et de disponibilité qu’il peut consacrer à l’organisation en fonction de son IRL. Notre organisation ne nécessite pas une présence quotidienne des cadres. En revanche, elle nécessite de connaître la disponibilité de ces derniers afin d’adapter notre organisation en conséquence.                                                                                                                                                                    
  5. Diplomate : les membres du corps diplomatique sont nommés par le Chancelier. Ils sont la voix et le visage de Asaheim à l’extérieur de nos frontières. Ils s’engagent à contrôler l’image publique qu’ils produisent, à préserver l’intégrité et les intérêts de Asaheim dans leurs activités de représentation diplomatique, et à respecter les identités et les choix de nos relations extérieures. Cet engagement vaut à chaque instant, dans les activités en jeu et hors jeu.                                                                                                                                                                   
  6. Conseil de Asaheim : rang attribué au Chancelier, au Commandant en Chef, à l’Oracle, au Grand Ordonnateur et au Grand Argentier. Ils exercent les responsabilités les plus hautes au sein de notre organisation.
     
     

Le Conseil de Asaheim

Le Conseil de Asaheim est constitué de cinq membres : le Chancelier qui le préside, le Commandant en Chef, l’Oracle, le Grand Ordonnateur et le Grand Argentier. À l’exclusion de l’Oracle, chaque membre du Conseil de Asaheim peut nommer un Secrétaire pour l’y représenter.

Le rôle du Conseil est de débattre de l’ensemble des aspects relatifs à l’organisation de Asaheim et de ses choix stratégiques. Son rôle est de fournir au Chancelier une multiplicité de points de vue lui permettant de diriger Asaheim de façon éclairée.

Composition actuelle du Conseil :

  • Chancelier :
  • Commandant en Chef :
  • Oracle :
  • Grand Ordonnateur :
  • Grand Argentier :

                        Les pouvoirs du Conseil de Asaheim

Le Conseil détient les pouvoirs suivants : nomination et révocation des membres du Conseil, exclusion d’un membre de Asaheim, modification du Thingvellir.

Les procédures permettant d’exercer ces pouvoirs sont des scrutins dans lesquels chaque membre du Conseil possède une voix. Chaque vote doit être exprimé sous la forme d’un accord ou d’un désaccord. L’abstention, le vote blanc ou le vote nul ne sont pas des options possibles lors du scrutin. En cas d’absence d’un membre du Conseil lors d’un scrutin, il est représenté par le Secrétaire qu’il a nommé. Si un membre du Conseil est absent et non représenté lors d’un scrutin, son vote est automatiquement considéré comme :

  • Un accord pour : les procédures normale et exceptionnelle de nomination au Conseil, la procédure exceptionnelle de révocation ;
  • Un désaccord pour : la procédure normale de révocation, la procédure de modification du Thingvellir.

Afin de préserver la stabilité de Asaheim, tout membre du Conseil est automatiquement déclaré démissionnaire et son poste déclaré vacant si :

  • Il s’absente et ne peut accomplir ses obligations pour une durée supérieure à deux semaines sans en avoir averti les autres membres du Conseil.
  • Il s’absente et ne peut accomplir ses obligations pour une durée supérieure à sept semaines.

                     Procédure normale de nomination au Conseil

En cas de vacance ou de passation d’un poste au Conseil de Asaheim, une procédure de nomination doit être engagée. Cette procédure est organisée par le Chancelier ou, à défaut, par l’Oracle. Elle ne peut être engagée que si et seulement si un minimum de quatre membres du Conseil sont réunis.

Un candidat à la nomination est proposé par le Chancelier ou, à défaut, par l’Oracle. Puis, la nomination est prononcée selon les modalités suivantes :

  • Le Chancelier : son successeur est nommé par le Conseil à l’unanimité. Il ne peut pas être choisi parmi les effectifs de la Légion.
  • L’Oracle, le Grand Ordonnateur et le Grand Argentier : leurs successeurs sont nommés à la majorité absolue. Ils ne peuvent pas être choisis parmi les effectifs de la Légion.
  • Commandant en Chef : il est directement nommé par le Chancelier, et n’est donc pas concerné par cette procédure. Il doit être membre de l’État-Major de la Légion.

En cas de passation de pouvoir, un conseiller ne prend pas part au vote concernant la nomination de son successeur.
 

                Procédure normale de révocation d'un membre du Conseil

Une procédure de révocation de l’un des membres du Conseil peut être initiée sur proposition d’au moins trois membres du Conseil. Cette procédure ne peut être engagée que si un minimum de quatre membres du Conseil sont réunis, et à condition d’avoir informé le membre visé par la procédure de révocation au moins une semaine avant qu’elle n’ait lieu. La révocation est prononcée selon les modalités suivantes :

  • Le Chancelier : 4 voix sont nécessaires pour révoquer le Chancelier.
  • L’Oracle, le Grand Ordonnateur et le Grand Argentier : pour chacun de ces postes, 3 voix sont nécessaires pour prononcer leur révocation.
  • Le Commandant en Chef : seul le Chancelier peut révoquer le Commandant en Chef, qui n’est donc pas concerné par cette procédure. Le Chancelier ne peut pas révoquer le Commandant en Chef durant une phase où il ferait lui-même l’objet d’une procédure de révocation.  

                              Procédures exceptionnelles

La seule condition particulière à ces modalités de nomination et de révocation est la vacance simultanée de deux postes au Conseil ou plus. Dans ce cas, quelle que soit la configuration : les membres restant nomment les conseillers aux postes vacants, par scrutin et à l’unanimité, selon l’ordre de priorité suivant : Chancelier, Oracle, Grand Ordonnateur, Grand Argentier. La nomination du Commandant en Chef ne peut pas être prononcée par cette procédure exceptionnelle. Les modalités normales de nomination sont de nouveaux applicables dès lors que le Conseil compte au minimum quatre membres. Les modalités normales de révocation sont de nouveaux applicables dès lors que le Conseil est au complet.
 
 

                    Procédure d’exclusion d’un membre de Asaheim

Une procédure d’exclusion d’un membre de Asaheim peut être lancée sur proposition d’au moins deux membres du Conseil. L’exclusion est prononcée si la proposition recueille au moins 4 voix. Durant la séance, le joueur visé par cette procédure peut être invité à s’exprimer par un membre du Conseil. En revanche, le scrutin ne peut pas avoir lieu en sa présence. Les raisons qui ont motivé le choix du Conseil sont communiquées à l’intéressé en privé. La décision du Conseil est rendue publique, pas le résultat du scrutin. Le contenu de cette annonce est strictement réduit aux raisons factuelles pour lesquelles le membre est exclu.
 
 

                        Procédure de modification du Thingvellir

Le Thingvellir peut être modifié sur proposition du Chancelier, et sous réserve que cette proposition soit validée par vote du Conseil, selon les modalités suivantes :

  • Le Commandant en Chef peut être présent lors des débats concernant la proposition, mais ne prend pas part au vote.
  • La proposition de modification est validée à la majorité absolue des quatre membres du Conseil restant.
     
     

Le Chancelier

Le Chancelier décide de l’organisation générale et des directions stratégiques de Asaheim dans les domaines relatifs au développement de l’organisation, aux relations diplomatiques, aux modalités et au contenu de la communication extérieure. Il est membre du Conseil de Asaheim, et à ce titre, construit ses choix à la lumière de la multiplicité des points de vues et des enjeux représentés au sein du Conseil. Il dirige l’organisation dans le but de garantir l’intérêt général de Asaheim. Seul responsable de ses choix, il en assume les responsabilités face à l’ensemble des membres de l’organisation.

Le Chancelier avance jusqu’à ce qu’on l’arrête. A ce titre, toutes les modifications qu’il souhaiterait apporter au Thingvellir sont soumises au vote du Conseil. De plus, une procédure de révocation du Chancelier peut être déclenchée si au moins trois membres du Conseil estiment que ses décisions portent atteinte à l’intégrité de Asaheim ou aux joueurs qui composent notre organisation.

Le Chancelier dirige les activités de Asaheim par l’intermédiaire des cadres supérieurs qui ont autorité sur leurs divisions respectives : la Direction des Affaires Militaires, le Comité Central et la Direction des Affaires Industrielles. Le mode de gouvernance procède par délégation d’autorité du Chancelier vers les cadres de ces trois composantes de Asaheim, respectivement dirigées par le Commandant en Chef, le Grand Ordonnateur et le Grand Argentier.

Le Chancelier dirige le corps diplomatique, dont il est le premier représentant. Il nomme et révoque les diplomates qui agissent directement sous sa supervision. Il signe les traités diplomatiques (Alliances, déclarations d’amitié, pactes de non agression).

En cas de vacances des postes de Grand Argentier, de Grand Ordonnateur et d’Oracle, il doit organiser une procédure de nomination au Conseil pour les remplacer. A l’exclusion du poste d’Oracle, il assure la suppléance de ces postes durant la phase de transition.

Le Chancelier nomme et révoque le Commandant en Chef. Il ne peut exister de période de vacance de ce poste ; aussi, quand le poste est inoccupé, le Chancelier nomme immédiatement un successeur au poste de Commandant en Chef parmi l’État Major de la Légion.

En cas de vacance du poste de Chancelier, suite à une démission ou à une révocation, l’Oracle a l’obligation d’organiser une procédure de nomination pour trouver un remplaçant au poste vacant.

Le Chancelier préside et siège de façon permanente au Conseil de Asaheim. Il peut nommer un Secrétaire parmi les Asgardiens civils pour l’y représenter.
 
 

Le Commandant en Chef

Le Commandant en Chef dirige la Division des Affaires Militaires de Asaheim. Il est nommé et révoqué par le Chancelier. Il agit sous l’autorité directe de ce dernier, dont il reçoit les ordres. Le Commandant en Chef rend uniquement compte des activités de la Division des Affaires Militaires au Chancelier. S’il n’appartient pas au Commandant en Chef de discuter les ordres qui lui sont donnés, il détient toute autorité pour décider des modalités stratégiques et tactiques à mettre en œuvre pour les réaliser.

La Commandant en Chef dirige la Légion, l’armée unique de Asaheim. Il détient l’autorité exclusive sur l’ensemble des effectifs composant la Légion et sur l’intégralité des modalités d’organisation de ses effectifs. Il décide, seul, de la composition de l’État Major. Il décide, seul, de l’intégration et de l’exclusion des membres de Asaheim au sein de la Légion, ainsi que de l’attribution de leurs grades. A ce titre, le Chancelier ou le Conseil ne peuvent en aucun cas intercéder en faveur d’un légionnaire visé par une procédure disciplinaire, de dégradation ou d’exclusion. Néanmoins : quand un membre de la Légion perd son statut de légionnaire, il n’est pas automatiquement exclu de Asaheim. Il est réintégré à la vie civile et garde son statut de Asgardien.

A tout moment, le Commandant en Chef peut user de son pouvoir discrétionnaire pour réquisitionner les unités mixtes habituellement placées sous l’autorité du Grand Ordonnateur et du Grand Argentier, à savoir : l’unité Eir, la division Transport et Soutien civile, la division Médicale civile et l’unité Tyr. Cette procédure doit rester exceptionnelle, et peut être interrompue par le Chancelier.

Le Commandant en Chef défini et communique ses besoins en recrutement, besoins qu’il communique à la Direction des Ressources Humaines. Le Commandant en Chef nomme au besoin et selon sa convenance les recruteurs militaires au sein du Bureau du Recrutement.

Le Commandant en Chef a la responsabilité de concevoir et d’organiser la formation des nouvelles recrues dans le cadre du SMO (Service Militaire Obligatoire). A ce titre, il nomme un membre de la Légion au poste de Directeur du SMO.

Le Commandant en Chef siège de façon permanente au sein du Conseil de Asaheim. Il peut nommer un Secrétaire membre de l’État Major pour l’y représenter.
 
 

L’Oracle

L’Oracle s’attache à maintenir l’équilibre et la cohésion au sein de notre organisation. Il émet des avis concernant les choix d’orientations et de transformations relatifs à la structure de Asaheim. A ce titre, l’Oracle est indépendant et ne reçoit d’ordres de personne. Néanmoins, il est dépourvu de tout pouvoir décisionnel relatif aux activités in-game. En surplomb de l’organisation, l’Oracle occupe une position de neutralité bienveillante. Aussi, il n’a pas la possibilité de cumuler son rôle avec d’autres postes à responsabilité dans l’organisation, hormis un rôle de diplomate. L’Oracle est omniscient, pas omnipotent.

En cas de vacance du poste de Chancelier, l’Oracle doit organiser, en lien avec le Conseil de Asaheim, une procédure de nomination. Pendant la période de transition, l’Oracle assure les fonctions de coordination de la Division des Activités Industrielles et du Comité Central. La Division des Affaires Militaires demeure sous la direction du Commandant en Chef.

L’Oracle siège de façon permanente au sein du Conseil de Asaheim. L’Oracle n’a pas la possibilité de nommer de représentant au sein du Conseil.
 
 

Le Grand Ordonnateur

Le rôle du Grand Ordonnateur est double : organiser l’ensemble des activités méta-gaming de l’organisation et coordonner les activités in-game de l’unité Tyr (l’unité civile de Police). Le domaine du méta-gaming inclut le recrutement, le système de parrainage, la communication extérieure et l’organisation d’events. L’unité Tyr dont il dirige les activités est un groupe formé par les joueurs qui souhaitent mener des activité de sécurité in-game sans pour autant se soumettre à la discipline et au gameplay MilSim de la Légion. Cette unité civile de police détient un champ de compétences limité en comparaison de la Légion, et peut être réquisitionnée sur ordre du Commandant en Chef.

Le Grand Ordonnateur agit sous la direction et la supervision du Chancelier. Le Grand Ordonnateur peut nommer qui il souhaite aux différents postes nécessaires à la réalisation de ses missions, à l’exception du personnel militaire nommé par le Commandant en Chef et du ou des recruteurs nommés par le Grand Argentier.

A sa demande, le Grand Ordonnateur peut se voir attribuer un Conseiller Militaire. Le Conseiller Militaire est nécessairement un membre de la Légion, nommé par le Commandant en Chef. Le Conseiller Militaire donne son avis sur des questions stratégiques et tactiques relatives aux activités de l’unité Tyr.

Le Grand Ordonnateur siège de façon permanente au sein du Conseil de Asaheim. Il peut nommer un Secrétaire parmi les Asgardiens civils pour le seconder dans la réalisation de ses missions et pour le représenter au sein du Conseil de Asaheim.
 
 

Le Grand Argentier

Le rôle du Grand Argentier est d’organiser l’ensemble des activités in-game civiles et industrielles, à l’exclusion de l’unité Tyr. Il agit sous la direction et la supervision du Chancelier. Il a pour responsabilité de coordonner les activités de production industrielle civile dans le but d’accumuler les ressources nécessaires à la réalisation de l’ensemble des activités in-game de Asaheim. Il dirige la Chambre du Commerce et de l’Industrie, qui regroupe l’ensemble des représentants de chaque branche industrielle active au sein de Asaheim. Les objectifs en matière d’acquisition de ressources sont définies par le Chancelier, après consultation du Conseil de Asaheim.

Pour remplir ses objectifs, le Grand Argentier défini les besoins en recrutement dans les domaines civils et industriels, besoins qu’il communique à la Direction des Ressources Humaines. Le Grand Argentier nomme les recruteurs civils au sein du Bureau du Recrutement.

Le Grand Argentier est responsable du renseignement économique de Asaheim. A ce titre, il dirige l’unité Eir (Exploration, Identification, Recherche). A sa demande, le Grand Argentier peut se voir attribuer un Conseiller Militaire. Le Conseiller Militaire est nécessairement un membre de la Légion, nommé par le Commandant en Chef. Le Conseiller Militaire donne son avis sur les questions stratégiques et tactiques relatives aux activités de renseignement économique.

Le Grand Argentier siège de façon permanente au sein du Conseil de Asaheim. Il peut nommer un Secrétaire parmi les Asgardiens civils pour le seconder dans la réalisation de ses missions et pour le représenter au sein du Conseil.

Charter

                        ⌈              ⌉       ⌈              ⌉
                            Discord                 Site provisoire.)
                        ⌊              ⌋       ⌊              ⌋
 
 

Le Conseil de Asaheim peut statuer pour exclure un joueur ne respectant pas les règles suivantes :
 
 

Engagement & Implication

  • Vos activités en jeu relatives à Star Citizen doivent se dérouler pour l’essentiel sur le Discord de Asaheim. Nous n’interdisons pas à nos membres d’être occasionnellement présents en vocal sur d’autres serveurs, mais nous souhaitons concentrer nos activités et nos échanges en un même lieu.
  • Une présence et une implication à la hauteur de vos engagements : nous n’exigeons pas une présence quotidienne ni même hebdomadaire en jeu. En revanche, nous devons savoir sur qui compter : la fréquence de votre présence ne regarde que vous, néanmoins, l’assiduité et le respect de vos engagements individuels envers l’organisation nous regardent tous.

Comportements & Activités prohibées

De manière générale, rien de ce qu’il est possible de faire en jeu n’est interdit. En revanche, les activités suivantes sont interdites à nos membres, in-game et hors jeu :

  • Usage de logiciels de triche ou utilisation d’exploit bug.
  • Nuire aux intérêts et à la probité de Asaheim, dans vos activités en jeu et hors jeu : agir et prendre la parole en public ne doit pas se faire au détriment de l’image et des intérêts de l’organisation.
  • Non-respect des directives données par vos supérieurs.
  • Communiquer à des personnes extérieures à l’organisation des informations relatives : à la composition de notre flotte et aux positions de nos vaisseaux capitaux, aux méthodes et tactiques de la flotte, à nos stratégies et à notre politique interne, à l’état de nos ressources, aux découvertes réalisées qui peuvent avoir un intérêt stratégique.
  • Nuire aux intérêts d’un membre de Asaheim : en cas de conflit, vous en parlez à vos supérieurs.
  • Nuire aux relations diplomatiques de Asaheim : s’attaquer à un allié / friendly peut vous valoir une expulsion, détériorer sciemment les relations entre Asaheim et une corporation neutre aussi.
  • Une fois la persistance en jeu : sortir vos vaisseaux capitaux sans l’aval de vos supérieurs. Les vaisseaux capitaux sont des atouts sur lesquels l’ensemble de l’organisation doit pouvoir compter. Risquer de se les faire détruire, c’est mettre en danger les intérêts de l’organisation.
  • Cas particulier – Le respect des lois relatives aux systèmes de juridiction : tant que l’organisation ne pourra pas prétendre à établir et défendre son propre territoire, nous nous soumettrons par défaut aux lois en vigueur dans le système dans lequel nous évoluerons. Les membres qui choisiraient de ne pas respecter les lois de ces juridictions en assument, seuls, les conséquences.