Roberts Space Industries

Omega Protectorat (EU/QC) / PROTECTORA

  • Corporation
  • Hardcore
  • Security
    Security
  • Freelancing
    Freelancing

Candidat :

Ami québecois ou européen, lis attentivement notre charte, notre manifeste et postule. Ensuite viens sur notre Discord qu’un recruteur puisse te contacter.



History

Pour rappel, seules les candidatures recevables seront examinées. Nous sommes en recrutement restreint. Merci de lire notre charte et notre manifeste avant de postuler. Ensuite présente toi à un recruteur en vocal sur Discord.

Recruteurs :

Obitrux
Astaroth QC
Gatarlo
Oteaio

Président, et au besoin ambassadeur :

Atialan

Officiers :

Arows, Daedalus, DieZeL, Faber, Farsight, Khaos, Lento, Outan, Reimu-Kannag, TeasingJester

Nos membres présents sur Youtube :

Nos membres présents sur Twitch :

Notifications :

2948-08-01 // Palier des 500 membres

2947-01-20 // Palier des 250 membres

2946-05-03 // Palier des 100 membres.

2946-01-30 // Palier des 50 membres.

2946-01-07 // Palier des 25 membres.

2945-08-20 // Palier des 10 membres.

2944-04-25 // Fondation de l’organisation.

Manifesto

En un clin d’œil.

Dès sa fondation en 2944, l’Omega Protectorat a assumé deux singularités qui font d’elle une organisation au gameplay absolument unique :

  • Etablir une colonie en zone vanduul, ou aussi proche qu’il peut être possible.
  • Décentraliser les pouvoirs. Les décisions se prennent à tous les niveaux de la corporation.

En détails.

Que l’on soit pilote de chasse, cultivateur, secouriste, soldat, reporter, transporteur, scientifique, explorateur ou autre importe peu. L’amusement se trouve entre l’adrénaline et la victoire en groupe. Les membres de l’Omega Protectorat veulent se créer des souvenirs, vivre des moments inoubliables, ils veulent donc être là où c’est dangereux et où ça rapporte : en zone vanduul. Nous ne savons pas encore dans quel système. Ce choix, comme beaucoup d’autres, sera fait le moment venu, à la release et collégialement. Pour cette décision, nous attendrons que les premiers systèmes limitrophes vanduul soient accessibles pour pouvoir se baser sur du concret et choisir. Nous nous installerons dans un seul et unique système et y pèserons de toutes nos forces. Puis avec les années et l’accessibilité à de nouveaux systèmes vanduuls, probablement d’autres colonies apparaîtront et pourront compter sur une colonie mère puissante.

Intéressé par ce résumé ? Avant de comprendre notre fonctionnement interne, comprenez comment votre profession prend une autre dimension dans l’Omega Protectorat.

Les [ΩP-W] “Wind Rose”, pour l’exploration

Avouons-le, ce n’est pas en restant dans le système de Terra que tu fera des découvertes sensationnelles. Pendant que tes “concurrents” seront légions à voguer en bordure Xi’an ou Banu, combien pourront se permettre d’explorer les territoires limitrophes vanduul ? Les quelques rares qui s’y oseront n’auront pas autant d’alliés à proximité. Toi, tu nous auras. Explorateur dans l’Omega Protectorat, un métier à risques, mais où les Points d’Intérêt (POI) ne manqueront pas. Et si tu veux varier et avoir une vie plus pimentée, c’est également dans la Wind Rose que tu pourras servir dans des groupes de reconnaissance. Jamais les utilisateurs de radars n’auront été vénéré et adulé de la sorte par nos pilotes de l’Harfang ! Si tu veux en être, retiens ce mot de passe : « Le jour où on mettra les cons sur orbite, certains n’ont pas fini de tourner. »
Mené avec patience

Les [ΩP-H] “Harfang”, pour la guerre

Allez, parlons franchement (sans enfler des chevilles non plus hein), avec discernement et sans détour. Si t’es un mordu de FPS, que tu adores dégommer des vaisseaux avec ton chasseur, que tu veux jouer ton Nova TOOONNNK, ton Hammerhead, ton Idris ou ton Javelin, faudra bien un environnement hostile, rempli de pirates et de vanduuls, non ? De plus, dis-toi bien que notre effectif est suffisamment conséquent pour vivre des expériences que d’autres organisations plus petites – ou dispersées – ne te permettraient pas. Sans compter l’accès à des technologies/composants/vaisseaux vanduuls et UEE de pointe. En résumé : de belles batailles en perspective durant lesquelles ton skill saura exploiter du stuff cheaté. Et il y a même un petit bonus : l’assurance de ne jamais manquer de taff. Hé oui… toutes les autres divisions auront toujours besoin de tes services.
Si tu veux en être, retiens ce mot de passe : « Je mets les pieds où je veux, et c’est souvent dans la gueule. »
Mené avec amour par DieZeL ou Reimu Kannagi

Les [ΩP-J] “Jackal”, pour le recyclage

Le recyclage d’Aurora, de Mustang ou de petits vaisseaux communs, c’est la routine des ferrailleurs de l’UEE. Il y aura toujours quelques carrosseries froissées par ci par là. Mais bon, faut dire ce qu’il est : c’est pas la fête du slip. Par contre en zone vanduul… capital ship a désosser, vaisseaux et modules vanduuls a récupérer. Et le plus drôle, c’est qu’il suffit de suivre les copains de l’Harfang ou de l’Aranea pour récolter les morceaux et faire rentrer l’argent. Elle est pas belle la vie ? Si tu veux en être, retiens ce mot de passe : « Qui va à la chasse, nous laisse des carcasses »
Mené avec convoitise par Outan

Les [ΩP-A] “Aranea”, pour la traque

N’importe quel chasseur de primes aura fait ses classes en traquant du menu fretin dans le système Terra. On dénigrera personne. Mais au bout d’un moment, c’est quand même plus fun de passer sur du gros gibier. Déserteurs, traîtres, vendeurs d’armes top-secrètes, prisonniers évadés, chefs de guerre vanduuls. Des cibles et du job qui rapporte, c’est pas ça qui manque en bordure vanduul, surtout que l’UEE nous aura à la botte et nous donnera certains tuyaux. Seul bémol, c’est d’y arriver sans tomber sur des flottes de guerre. Heureusement, bien entouré, c’est possible. Si tu veux en être, retiens ce mot de passe : « Avec ou sans patates ? 100 patates ! »
Mené avec acharnement par Arows

Les [ΩP-T] “Tanaka”, pour le minage

Toi, Anthony Tanaka, de Magnus à Levski, nous ne t’oublierons pas. Ton courage nous inspire. Ta servitude nous rappelle les injustices de la vie. Les mineurs du Protectorat porteront ton nom, que les vanduuls aussi sachent que nous ne nous laisserons pas faire. Et puis bon, faut dire ce qui est… Ils ont bien quelques collecteurs de minerais les vanduuls, mais ça reste des amateurs c’t équipe. Il n’y a qu’à voir tout ce qu’ils n’ont pas ramassé. C’est pas sérieux ! Chez nous, on laisse rien traîner, c’est du propre, chaque millimètre cube de minerai précieux est récolté, chaque astéroïde est concassé jusqu’au dernier centime, le tout, sous protection de l’Harfang. Si tu veux en être, retiens ce mot de passe : « Le passé des hommes, c’est comme le minage en zone vanduul : il ne faut pas pénétrer trop profond, ou alors gare aux enseignements. »
Mené avec ténacité.

Les [ΩP-R] “Raven”, pour le transport et le commerce

Tu trouves sympa le transport de poubelles ? Rien contre toi, mais chez nous, c’est pas notre activité principale. Avec tout ce que les copains recycleurs de la Jackal ou nos mineurs de la Tanaka ramènent… Faut bien convoyer tout ça vers la “haute société” de Terra et ramener l’oseille. C’est ces mêmes bourges qui adorent payer pour venir faire un safari de vanduul et qu’on doit véhiculer jusqu’à nos vaisseaux capitaux pour qu’ils fassent pew pew. Raven dans le Protectorat, c’est des km et des UEC à perte de vue. Si tu veux en être, retiens ce mot de passe : « Le beurre, l’argent du beurre et les cacahouètes du crémier. »
Mené avec avidité par Faber, Farsight ou Lento

Les [ΩP-C] “Caduceus”, pour la recherche

Le matériel vanduul, tu penses que tu vas en trouver à chaque coin de galaxie et qu’il y aura beaucoup de scientifiques qui pourront s’en procurer ? Le matos que nos ferrailleurs n’auront pas recyclé seront des sources de découvertes extraordinaires et, in fine, des sources de revenus et d’avantages technologiques essentiels. Si tu veux en être, retiens ce mot de passe : « Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. »
Mené avec précision par Daedalus

Les [ΩP-S] “Star of Life”, pour les soins et les réparations

Prendre la tension à mamie qui s’est planté avec son aurora ou toucher le rectum d’un gus qui s’est mangé sa propre torpille… Y a pas à dire, ça fait rêver ce genre de métier. Si toi aussi t’es dans ce trip, restes-y, on n’a pas besoin de toi. Parce que… comment dire… ? Les gars de la Star of Life, c’est un peu eux qui, dans une base ennemie, dans un ship abordé, ou tout simplement à la taverne de la colonie, recousent nos gars, réparent leurs vaisseaux, sauvent leurs miches et, si ils ont le temps, terminent les missions à leurs places. Si tu veux en être, retiens ce mot de passe : « Aujourd’hui on greffe de tout, sauf les couilles. Par manque de donneur. »
Mené avec doigté.

Les [ΩP-V] “Vapula”, pour la compétition et l’E-Sport

Ça y est ? Tu viens de remporter la Senior Championship League avec ton aurora boosté au Génépi ? Tu veux encore arroser la foule en délire avec du Champomy ? Pour tout ce qui concerne les courses, l’Omega Protectorat est prêt à t’accueillir dans sa division Vapula. Tu y trouveras des joueurs ayant les mêmes aspirations, ainsi que tout le soutien logistique nécessaire à ta progression, jusqu’à la première place des podiums. Dans le PU, la Vapula organisera les déplacements (par exemple vers Ellis pour la Murray Cup), elle s’occupera des ingénieurs, des upgrades et overcloacking sur le matériel, de la recherche & développement (merci les copains de la « Caduceus »), du sponsoring IG… et même du Génépi. Elle te permettra d’aller plus loin que si tu étais seul. Peut importe si tu préfères jouer en ligue majeure ou non, l’important c’est que tu ais la gagne et que tu puisse progresser. Si tu veux en être, retiens ce mot de passe : “Avec ou sans Mustang, ça va déboiter du Poney !”
Mené avec compétitivité par TeasingJester

Tu es pirate dans l’âme, ça tombe pas si mal que ça…

Un pirate, ça tend des embuscades, ça capture des vaisseaux et ce genre de choses, non ? Ce qui est moins cool en embrassant ce genre de carrière, c’est que tu peux plus forcément accéder à des technos de l’UEE ni à certains systèmes très sécurisé. Dans l’Omega Protectorat, on n’attaque pas l’UEE. Et c’est pas ça qui nous empêche de tendre des embuscades ou de capturer des vaisseaux matin, midi et soir : C’est nos amis les vanduuls (ou les pirates de la région) qui passent à la casserole. Bref, c’est le job de pirate avec l’étiquette des gentils. Si tu veux en être, retiens ce mot de passe : « Je traîne en bas de chez toi, je fais chuter le prix de l’immobilier »

Tu n’as pas trouvé de divisions correspondant à ton métier…

C’est tout simplement parce que personne ne nous a encore demandé de créer une division dans le métier qui t’intéresse. Allez, on va prendre une profession qui n’existe pas dans notre liste pour faire un exemple : reporter de l’extrême. En nous rejoignant, avec son petit Reliant Mako ce fameux reporter de l’extrême va probablement faire souvent dans sa combinaison… mais des images, avec nos équipes qui partiront tous les jours, il en aura. Si tu veux en être, retiens ce mot de passe : « C’est peut-être un O’Connor, mais c’est aussi un Toretto. ». Qui sait, peut-être seras-tu le tout premier officier de cette profession et que tu auras déjà écris une part de l’histoire de l’Omega Protectorat !

Hardcore, mère de famille et joueurs qui décident

Maintenant qu’on a fait le tour des principaux métiers de l’Omega Protectorat, passons à notre marque de fabrique. Faut juste comprendre qu’on est clairement plus tout jeunes, et donc qu’on est tous bien occupés. Du coup, on va pas avoir le temps de savoir qui joue combien de temps. C’est un critère tellement « has been » que c’est un non-critère dans l’OP. Par contre, tu auras bien compris qu’on est regardant sur d’autres points, parce qu’en zone vanduul, ça ne peut qu’être hardcore.

  1. Tu t’inscris pour une sortie, tu viens pour tout donner. Si t’es crevé, si tu comptes venir les mains dans les poches sans consommable ni assurance à jour, si t’as pas encore couché les gamins, si t’as la prostate qui te force à AFK bio 61 fois par heure, alors tu t’inscris pas et tu viens pas pourrir la soirée des autres qui eux, sont prêts. On cherche pas à être les plus nombreux, on cherche à avoir du plaisir. Et pour ça, faut jouer avec des gens dans le même état d’esprit.
  2. Tous les membres sont égaux. Ça s’applique quand on parle de votations organisées. Chef ou pas chef, c’est égal. La voix de tout le monde compte. Et ceux qui décident de ne pas se prononcer ont la liberté de le faire, cependant ils doivent, comme les autres se soumettre au résultat. Ceci étant, quand on part avec un groupe, tous les membres ne sont pas égaux. Ça non. C’est bien simple : Si vous êtes partit avec une équipe, c’est que vous vous êtes inscrit pour une sortie. C’est donc que vous connaissiez les leaders, que vous connaissiez leurs plans et que vous étiez d’accord avec. Personne ne vous obligera à vous inscrire à une soirée dont le programme ou les leaders ne vous inspirent pas confiance. Mais quand on est en mission, on ne discute pas. Une mauvaise décision exécutée rapidement apporte toujours un meilleur résultat qu’un choix tergiversé jamais mis en place.

Pouvoirs partagés pour éviter les dictatures

Le pouvoir est partagé en trois niveaux pour que les joueurs puissent toujours avoir le dernier mot.

  • Les « Officiers » qui organisent des sorties.
  • Les « Membres » qui participent aux sorties qu’ils veulent.
  • Le «  Conseil des cadres » qui gèrent les affaires courantes et organisent des votations sur les grands thèmes (choix du système pour implanter une colonie, taxes d’organisation, diplomatie, conditions d’attaques et de défense, achats de vaisseaux destinés à la corporation, etc)

Officiers en détails

Pour devenir un officier c’est bien simple, il vous suffit d’organiser des sorties. On va prendre l’exemple d’Elsa Dorsaz qui a tous ses lundis et dimanches soirs de libre. Elle veut organiser des sorties recyclages avec son Reclaimer. Elle a trouvé 4 autres membres dispo les mêmes soirs qu’elle et intéressés par le projet. Ils ont défini comment se partageraient entre eux les frais et le butin. Elle se rend compte que deux officiers déjà en place, Gérard Mensoif et Jean-Philippe Herbien, coopèrent et effectuent des missions militaire anti-vanduul pour l’UEE tous les lundis soirs avec leurs deux groupes

  • « l’Harfang à GG » (20 personnes avec 1 idris, 3 gladiators)
  • « l’Harfang Jeanphil » (23 personnes avec 1 idris, 1 hornet tracker, 1 super-hornet, 1 sabre)

Elle propose de les suivre pour recycler les vaisseaux vanduuls derrière eux. L’expérience est reconduite plusieurs lundis soirs et devient officiellement agendée dans le programme hebdomadaire de l’Omega Protectorat. Après un certain temps, Elsa demande à devenir officier « Jackal ».

Depuis ses premières sorties organisées son équipe a bien changé. Elsa chapeaute une 20aine de personnes tous les lundis soirs à bord de 4 Reclaimers qui se sont inscrits à sa soirée. Elle décide de garder ses dimanches soirs pour fondre du métal dans son outpost. Elsa a une vision qui concorde avec l’esprit de l’organisation et n’a aucun problème à leader. Elle est nommée officier par le conseil.

Note 1 : quand personne ne s’inscrira à ses événements, un « mauvais » officier devra comprendre de lui même qu’il n’a peut-être pas la bonne manière de faire. C’est une façon élégante de donner beaucoup de pouvoir aux membres et en même temps de faire évoluer/progresser certaines personnes dans leur rôle de cadre.

Note 2 : un officier d’un soir, peut s’inscrire en qualité de membre à des sorties organisées d’autres soirs. A ce moment-là il est considéré comme membre et se soumet aux règles de la soirée.

Note 3 : Chaque officier édicte ses propres règles au sein de ses sorties. Tant que ces règles sont compatibles avec celles de l’Omega Protectorat, un officier peut définir la rémunération des membres, le langage à adopter, les thèmes de discussion interdits. Il peut refuser de prendre certaines personnes avec qui il ne s’entend pas ou simplement annuler une sortie faute d’inscrits. Il peut également avoir certains arrangements avec d’autres groupes de joueurs internes ou d’autres organisations externes. Ces règles ne sont valables que durant ses sorties.

Note 4 : les officiers peuvent avoir accès aux hangars de l’organisation et emprunter des vaisseaux en faisant la demande préalable au responsable.

Note 5 : Pour chaque sortie organisée, un topic est créé sur notre spectrum. Un canevas est disponible et permet aux officiers de ne rien oublier. Les membres eux n’ont plus qu’à s’inscrire.

Note 6 : le grade d’officier est attribué après un certain nombre de sorties organisées avec succès. C’est le conseil qui officialise le statut d’officier selon son bon vouloir et les pratiques du moment (les conditions de jeu et la participation ne sont pas les mêmes selon la phase de développement du jeu. Le conseil a ainsi une certaine marge de manœuvre pour s’adapter.)

Membres en détails

Les membres pourront choisir dans un éventail d’événements leurs activités de la semaine. Ils peuvent changer au gré des semaines. S’inscrire avec leur vaisseau un soir, participer en temps que cartographe aux radars sur un capital ship un autre soir, etc. Avec le temps, les affinités et les préférences (gameplay, cohésion du groupe, rémunération, etc) créeront des habitudes. Si un membre n’a pas la même philosophie que l’Omega Protectorat, qu’il ne se comporte par correctement, et bien les portes se fermeront naturellement. Le but n’est pas de mettre à l’écart des joueurs, mais de permettre aux joueurs de trouver le groupe avec qui il est bien. Nous n’avons pas tous le même âge, nous n’avons pas tous la même mentalité, ni les mêmes centres d’intérêt, alors il est tout à fait normal que cela prenne du temps pour trouver le bon groupe de joueurs avec l’officier qui convient.

Si un officier ne respecte pas ses engagements (exemple : la rémunération) ou que vous n’appréciez pas particulièrement sa manière de faire, ne partez plus avec lui. En choisissant avec qui ils partent (ou non), les membres encouragent ou réprimandent les officiers.

Note personnelle : Il est vivement conseillé d’éviter les dramas. Il n’y a pas de division spécialisée dans ce domaine au sein de l’Omega Protectorat. Dès lors, si des membres venaient à apprécier cette pratique, il est probable qu’ils soient invités à trouver une structure plus adaptée.

Le conseil des cadres en détails

Le conseil est formé du président et de tous les officiers en activité. Lorsque le conseil doit voter, la voix du président vaut 1 et est déterminante en cas d’égalité. Chaque grande famille de métier dispose d’une voix. Par exemple si 4 officiers « Harfang » et 5 officiers « Raven » participent à un vote, chaque vote d’officier Harfang vaudra 0.25 alors que chaque vote d’officier Raven vaudra 0.20. Un officier absent peut donner procuration à un autre officier ou membre. Le but arithmétique derrière ce fonctionnement est de donner un pouvoir similaire à chaque métier. Aucune profession est moins importante que les autres. De plus, au sein d’un même métier, certains officiers n’auront pas la même vision ni les mêmes pratiques dans leurs divisions. Ce système de vote permet de trouver un juste milieu et est très simple à comptabiliser pour le président.

Le conseil des cadres a le pouvoir de  :

  • modifier la charte sans la dénaturer
  • régler les abus et édicter les règles pour que les mêmes abus ne se reproduisent plus.
  • voter sur tout sujet soumis par le président. Quand ils le jugent nécessaire, ils peuvent demander au président de faire voter le sujet aux membres de l’Omega Protectorat. Il est conseillé d’aller au plus simple, d’éviter au maximum d’entrer dans une « règlementocracie » pour que les officiers offrent des conditions de jeux différentes aux membres.

Le président a le pouvoir de s’entourer du nombre de conseillers qu’il veut. Il leur délègue à sa guise certaines tâches. D’un président à un autre, le nombre de conseiller et les tâches déléguées peuvent fortement varier. Le président est le garant du bon fonctionnement de l’organisation, du recrutement, du fonctionnement de la colonie (gestions des stocks, hangars, revenus, etc). Ses conseillers peuvent assister aux séances du conseil. Le président peut leur demander conseil. Ceci dit, toujours afin de garder un équilibre des forces, les conseillers ne peuvent voter. Au président d’être à leur écoute.

18 ans ou pas très loin

Ce n’est pas une règle inscrite dans le marbre (ni la charte), mais on l’applique actuellement. Et on va pas se mentir, même les plus vieux parmi nous ont participé à des raids alors qu’ils avaient 12-14 ans. Les trentenaires/quarantenaires que nous sommes devenus avons grandi avec des FPS, STR, MMO et autres joyeuseries sans pour autant devenir déséquilibrés. Ceci étant, à l’époque il n’y avait pas les mêmes problèmes. Force est de constaté qu’aujourd’hui, le monde tourne différemment, avec des lois et des parents qui n’hésitent pas à les faire appliquer à toutes les sauces. Bref, on va pas s’éterniser. Même si c’est pas cool, on parle de soucis qu’on ne veut pas gérer. Point barre. Dès lors, c’est bien simple, si vous êtes loin d’avoir vos 18 ans, ne postulez pas. Nous vous refuserons.

Maintenant, soyons transparent également. Nous n’avons pas la structure, ni les moyens pour identifier qui a quel âge. Dès lors, nous vous croyons sur parole. De plus, nous ne gardons pas de traces de personnes refusées pour leur âge. Parce qu’au final, on va pas se leurrer : il est facile de changer de pseudo ou d’avatar. Si il fallait résumer ce point : soyez honnête. C’est la meilleure solution.

FAQ zones de jeux

Quel est le but de l’Omega Protectorat ?

Fonder une colonie en zone vanduul où à proximité.

Pourquoi vouloir fonder une colonie ?

Les temps de trajet et les distances seront importants dans StarCitizen. En fondant une colonie, nous pourrons regrouper et protéger les outposts/usines de chaque membre dans une même zone. Avoir des membres disséminés aux quatre coins de l’univers, sans entraide, sans synergie, sans stratégie, sans vision à long terme, n’a aucun sens pour nous.

Pourquoi la zone vanduul et pas une autre région ?

La difficulté. La difficulté va inciter fortement au travail d’équipe et tissera des liens puissants entre les membres. Qui dit difficulté, dit également récompenses/rémunérations plus importantes. Sans oublier la concurrence plus faible par les autres joueurs pour les POI.

La citizencon 2017 aura été très instructive sur un sujet en rapport. Les taxes varieront en fonction de la sécurité des zones. Le prix d’achat de parcelles dangereuses ne sera pas le même qu’en zone ultra-protégée. Nous userons donc de notre matière grise pour choisir intelligemment l’implantation des outposts, en exploitant la topographie des lieux (protection naturelle facilitant la défense, comme des grottes, des renfoncements, etc), la proximité des ressources de collecte, en misant sur la discrétion (on ne va pas bâtir un Las Vegas clignotant au milieu de nul part), etc.

S’établir en zone dangereuse change les règles du jeu. L’important n’est pas de croître plus vite que son voisin comme en zone sécurisée. Premièrement il n’y aura pas de voisin, ou tout du moins, nous ne serons pas les uns sur les autres… Deuxièmement, si il n’y a pas de voisin, il n’y a pas besoin de se presser… et troisièmement, s’étendre trop vite sans réfléchir, c’est le meilleur moyen de perdre en discrétion et de se faire remarquer par les vanduuls. Nous prendrons progressivement possession de parcelles, et intelligemment, en récoltant les ressources disponibles avant de passer aux parcelles suivantes. Le but sera toujours d’avoir le minimum à défendre, de minimiser les risques, et que l’organisation et ses membres fassent de juteux profits.

Un autre avantage est que nous serons nombreux, nous connaîtrons les lieux, nous aurons des défenses établies, des voies de navigations sécurisées, etc. La présence de vanduuls nous sera familière et sera à quelque part une source de sécurité pour nous :

  • Dans le cas où une faction voudrait venir nous attaquer, elle devra avoir affaire aux vanduuls pour nous atteindre.
  • Nos convois de marchandises seront toujours protégés à cause des risques avec les vanduuls contrairement aux convois d’organisations habitués aux secteurs sécurisés de l’UEE.

Qui choisira dans quel système nous nous établirons ?

Le président demandera aux membres de voter et de faire un choix si il y a plusieurs possibilités.

Pourquoi ne pas choisir maintenant dans quel système la colonie sera établie ?

Tous les systèmes ne seront pas disponible dès la persistance définitive de l’univers de StarCitizen et nous ne savons pas lequel/lesquels de ces systèmes sera/seront disponible avant les autres.

FAQ Diplomatie/Relation

Avez-vous des pactes de non-agression, de défense, d’échange commercial avec d’autres organisations ?

Non.

Pourquoi ?

Nous et les autres organisations ne savons pas dans quel système nous serons établis. Vous avez le temps aujourd’hui de faire des pactes et tirer des plans sur des comètes avec des organisations qui seront demain à l’autre bout de la galaxie ? C’est une manière d’attendre la sortie du jeu…

Quand ferez-vous des pactes ?

Dès que la persistance définitive sera là. Tant qu’il y aura des remises à zéro, rien n’est définitif.

Avez-vous des critères pour signer des pactes ?

Oui. Dont celui de jouer dans la même région.

Signerez-vous de nombreux pactes avec vos voisins ?

Pour signer de nombreux pactes il faut avoir de nombreux voisins. En zone vanduul nous n’aurons pas de nombreux voisins. De plus, nous serons suffisamment nombreux pour ne pas vitalement dépendre d’autres.

Attaquez-vous à vue ?

  1. Il y a peu de chance que vous nous croisiez car vous ne viendrez probablement jamais en zone vanduul. Mais le mieux serait d’éviter les territoires dont la propriété a été attribué à l’Omega Protectorat.
  2. En territoire UEE, Banu ou Xi’an, l’Oméga Protectorat respecte les règles des nations.
  3. Hors territoire UEE, Banu ou Xi’an, les officiers donnent leurs directives.

Je me fais attaquer continuellement par vos membres, chez qui puis-je me plaindre ?

Personne. Nobody. Niemand. Attendez qu’un ambassadeur soit nommé, et là, peut-être que sur un malentendu… ou alors demandez-vous si vous ne feriez pas mieux de modifier dès à présent vos habitudes et les coins que vous fréquentez. Ou songez alors à nous rejoindre.

Quand nommerez-vous un ambassadeur ?

Quand nous nous serons établis dans un système. C’est à dire au début de la persistance définitive, quand il n’y aura plus de remise à zéro.

FAQ Fonctionnement interne

Avez-vous déjà une idée des taxes que vous prélèverez sur les transactions pour financer l’organisation ?

Non, la décision sera prise quand il sera possible d’appliquer des taxes. Pas d’outil disponible, pas de décision à prendre.

Les divisions et les officiers sont-ils obligés de collaborer entre eux ou peuvent-ils s’adresser à des organisations externes ?

Les officiers font comme ils veulent, mais vu où nous seront établis, les choix seront très restreints. Et finalement, le but du départ est bien de jouer ensemble, non ?

Dois-je choisir un métier et une division sans pouvoir jamais en changer  ?

Non. A chaque sortie vous devrez faire ce choix. Avec quel officier, pour quel type de mission et à quel poste. Si vous aimez changer régulièrement, tant mieux pour vous. Si vous n’aimez pas, ne changez pas.

Comment les ressources seront-elles partagées entre participants d’une même mission ?

Il ne peut pas y avoir une seule et unique réponse à cette question. D’une mission à l’autre les moyens engagés peuvent varier fortement. Le plus simple est que l’officier qui organisera la sortie définisse la répartition avant le départ. Les membres sauront si la répartition leur convient et donc s’inscriront ou non en fonction.

Quel est la différence de travail entre un officier et un conseiller du président?

Il y a d’un côté les gens sur le terrain, qui doivent organiser, leader et accomplir des missions/sorties. Eux sont officiers. Ils gèrent idéalement des missions comprenant 20-30 personnes.

De l’autre, il y a des tâches récurrentes, communes et vitales dont le garant principal est le président. A l’inverse des missions/événements, ces tâches n’ont jamais de fin. Parmi ces tâches communes, on peut citer la formation, le recrutement, la diplomatie, la communication, les infrastructures, les avoirs, etc. Ces tâches sont faciles à reconnaître, elles n’ont jamais de fin. Elles n’ont pas d’heure de début et d’heure de fin. Pour assurer le bon déroulement de ces tâches, le président s’entoure des conseillers qu’il désire et délègue les tâches qu’il souhaite.

Qui sont les plus haut gradé, les officiers ou les conseillers ?

La question est biaisée. Il n’y a pas de relation de subordination entre ces cadres. Ils n’ont pas les mêmes attributions. Les uns n’ont pas à ordonner quoi que ce soit aux autres. Certains sont responsables d’événements/missions. C’est leur job. D’autres sont responsables de tâches, et ne dépendent que du président.

Une seule chose est certaine : ils sont important et ils collaborent.

Et que ce passe-t-il si un conseiller et un officier sont en désaccord ?

Hé bien figurez-vous que chez nous ils discutent. A deux. Tranquillement. De toute manière, leurs champs de décisions sont différents. Les responsabilités sont clairement définies. Au final, ils font comme quand ils étaient membres : pas de drama, pas de linge sale à laver en publique. Et au besoin, ils font simplement appel à la sagesse légendaire (et expéditive) du président.

Le Roleplay est-il autorisé ?

Oui. Des officiers peuvent même l’exiger durant leurs sorties. Ceci étant le RP n’a rien d’officiel dans l’organisation, c’est au bon vouloir des officiers.

Les images censurées

Les images à caractère dégradantes (racisme, extrémisme, anti, playmate, etc) ne sont pas tolérées dans l’Omega Protectorat. S’applique aussi bien aux avatars, qu’‘au logo ou autres types de publications. La provocation, ça va un moment, mais faut savoir s’arrêter.

Made by l’Omega Protectorat

Pour garder une cohérence dans la communication (et parce ce qu’on fait pas mal de chose), mais également pour laisser beaucoup de liberté créative aux porteurs de projets, nous demandons que chaque logo (ou création graphique) comporte une référence à l’Omega Protectorat si c’est en lien avec l’OP. Cela peut être sous différentes formes. La plus discrète est d’y faire figurer le tag [ΩP]. Autrement, il est possible de l’écrire en toute lettre où d’y apposer le logo de la corporation.

FAQ divers

Participerez-vous à l’opération Pitchfork ?

Très probablement. Mais nous attendons que cette opération Pitchfork soit techniquement possible avant de mettre trop d’énergie dans sa planification.

L’Omega Protectorat a un sponsor ?

Oui, Infomaniak sponsorise notre organisation tout au long de l’année en nous offrant certains services.
http://www.infomaniak.ch

Pourquoi avoir besoin d’un sponsor ? Et pourquoi ce sponsor plutôt qu’un autre ?

En résumé : pour aller de l’avant. Nous avons approchés Infomaniak car nous cherchions un partenaire à notre image. Du robuste, du sérieux, du flexible, du “bon outil adapté aux bons besoins”, voilà des choses qui nous correspondent. Les outils que nous fournit CIG ne suffisant pas toujours et nous croyons avoir trouvé en Infomaniak un partenaire apte à combler ces lacunes.

Est-ce que le sponsoring vous rapporte de l’argent ?

Non

Pourquoi les mettez vous en avant ?

Oubliez l’Omega Protectorat quelques instants, car ce qui va suivre n’a rien à voir avec nous.

L’important n’est pas de savoir qui a eu un jour un soutien avant d’autres. Tout le monde l’oubliera. Non, l’important c’est ce tournant qui est en train de se produire et cette volonté de l’encourager. Offrir de la visibilité à des sponsors, peut potentiellement inciter d’autres entreprises à s’intéresser à Star Citizen et aux organisations. Nous voulons encourager un tel essor, pour qu’un jour, ceux qui créent, ceux qui font, ceux qui sont actifs, bref, ceux qui œuvrent, soient de plus en plus facilement aidés et entourés.

A la communauté francophone, nous aimerions dire : Unissez-vous et joignez vos efforts. Rassemblez-vous sous quelques projets qui fédèrent et vous motivent. Pour que tous ensemble, par les actes et avec quelques moyens, nous montrions au monde que sur StarCitizen la francophonie compte et que son potentiel est incroyable !

Charter

Règle 1 :

Lire le long manifeste présent sur https://robertsspaceindustries.com/orgs/PROTECTORA

Règle 2 :

Bien lire la règle 1.

Règle 3 :

Comprendre que nous jouerons dans une zone vanduul, ou proche, là où ça rapporte si on sait jouer, et que notre but est d’y être bénéficiaire, quelque soit la profession. Les membres voteront pour l’emplacement juste avant la bêta, quand le/les systèmes proches des vanduuls existeront. Nous ne gouvernerons pas le monde. Donc si vous vous imaginez jouer sur Terra, nous ne sommes pas la bonne structure.

Règle 4 :

Faites un effort avec l’orthographe et le langage, que vous soyez sur un chat ou en vocal. Si on ne vous comprend pas, c’est qu’il y a un soucis.

Règle 5 :

Les insultes autant bien orales qu’écrites ne sont pas tolérées. Jamais. Si c’est un bon jour, au mieux vous risquez un empêchement de parler ou d’écrire (mute/sourdine) pour une durée variant également de l’humeur du décideur. Mais ça, c’est si c’est un jour de chance.

Règle 6 :

Si la règle précédente n’est pas claire, voici une reformulation. Quand on a un problème avec une personne, qu’il soit membre ou cadre, on le règle avec lui. Les choses peuvent être négatives et se dire poliment quand même. Pas besoin non plus de laver son linge sale en publique. La politique de la maison, c’est NO DRAMA. Nous ne sommes pas une garderie et on nous n’hésiterons pas à vous y renvoyer si ça ne va pas.

Règle 7 :

Celui qui fait, décide. La situation ne vous convient pas? Faites mieux! Vous n’avez pas d’excuse. Notre système permet à n’importe qui de devenir officier. Mais pour ça, il faudra se bouger. Sinon, si vous n’apportez pas de solution, vous ne faites que râler. L’Omega Protectorat est remplis de membres qui préfèrent « faire » que « l’ouvrir ». L’acte au lieu de la parole si vous préférez. L’inverse, c’est pour les dramaturges et ce n’est pas compatible avec notre façon de jouer. Soyez une « solution »… ne devenez pas un « problème ». C’est justement parce que l’Omega Protectorat apporte pleins de « solutions » qu’on est une chouette équipe.

Règle 8 :

Les officiers ont beaucoup d’autonomie. En temps que membre, essayez-en plusieurs. Il n’y a pas de honte, le système est fait pour ça. Ils n’ont pas les mêmes manières de faire, ni les mêmes règles. Vous pourriez préférer l’un plutôt que l’autre. Comprenez aussi que vous n’êtes pas la/le seul à avoir ce choix, et donc qu’inversement, les officiers peuvent aussi avoir leurs préférences. Si des équipes fonctionnent bien, c’est parce qu’avec le temps elles se sont soudées, que les gens s’apprécient. Ce n’est pas toujours facile d’y obtenir une place.

Règle 9 :

Les membres peuvent de manière secondaire appartenir à une autre structure de petite taille (exemple une petite entreprise de 4-5 copains). Tant que vous jouez avec nous et dans notre colonie sans nuire d’une quelconque manière, le conseil sera tolérant. Le conseil juge au cas par cas selon son humeur.

Règle 10 :

Lors de votre recrutement, postulez en indiquant votre pseudo Discord ET le mot de passe qui vous correspond le plus. Si vous ne voyez pas de quel mot de passe nous parlons, relisez la règle 2. Dans votre postulation, donnez nous des détails sur vous, ce que vous recherchez, ce qui vous intéresse, si vous êtes majeur, votre pays, si vos vaccins contre la ragequit ou les dramas sont à jour. Bref, parlez nous un peu de vous. Une fois votre postulation envoyée, passez sur notre serveur Discord qu’on puisse par la suite planifier avec vous une audition. Une fois sur Discord, lâchez un petit “hello” et vous verrez, le plus dur aura été fait.