Roberts Space Industries

Sibylla / SIBYLLA

  • Organization
  • Regular
  • Role play
  • Exclusive
  • Social
    Social
  • Security
    Security

Rejoignez la plus grande communauté francophone
Sibylla dépeint l’entièreté de l’arc-en-ciel des possibilités de gameplay Star Citizen, quelque soit votre envie de jeu, vous trouverez en son sein les moyens de la parachever.

Inscription unique via starcitizen.fr :
http://goo.gl/kK3HcI



History

Bienvenu à toi, voyageur intergalactique !

Viens, assieds-toi ici. Mets-toi à l’aise, le club te fournira ta serviette, et ta compil’ Awesome Mix Vol. 1…
Comment ? Tu ne venais pas pour t’engager ?
Déjà d’une… euh… ben… Pourquoi pas ?
Et de deux, cela serait dommage d’être venu jusque-là et de ne pas écouter mon speech, hein…

Raconte moi ton histoire :

Notre organisation était à l’origine une task force de la NAVY de l’UEE, la Task Force 113, à qui une opération officieuse sensible avait été confiée : l’opération Sibylla.
Cette dernière, initiée en secret par le légat de la Navy, fut poussée par l’inaction du sénat et par la frilosité de l’Imperator face la menace vanduul grandissante, qui ne cessaient de provoquer l’UEE sans que rien ne soit fait.
Seule une poignée de hauts gradés de la Navy, en qui le légat avait pleinement confiance, étaient dans le secret de cette opération, notamment l’amiral en chef de la Task Force 113.

Officieusement, l’objectif était simple : la Task Force 113 devait enquêter en profondeur sur les vanduul, répertorier leurs bases, et si elles s’avéraient nomades, définir leur logique de déplacement. Parallèlement la TF 113 devait également détruire un maximum de vaisseaux ennemis et semer la discorde, voir le chaos, entre les différents clans vanduul.
En d’autres termes, la mission était d’affaiblir la menace vanduul par tous moyens.

Officiellement, pour l’Imperator et le sénat, l’opération Sibylla demeurait tout autre. Il s’agissait d’une série d’exercices et de recherches scientifiques dans un coin reculé de la galaxie par la TF 113, afin de voir comment une force de cette importance serait capable de vivre en quasi autarcie au cours d’une mission d’exploration lointaine. La version officielle servait à justifier le fait que nous ayons à étoffer la Task Force 113 (qui est à l’origine une simple flotte d’intervention) de plusieurs divisions de combats ainsi que de quelques flottilles logistiques. Cette version était une très bonne justification.

Quelques années d’opération la TF 113 accusait tout de même d’un manque flagrant de moyens humain, matériel et financier.
Rattrapée par la réalité, l’opération Sibylla était clandestine, trop coûteuse, et trop ambitieuse. Elle disposait bien d’une couverture légale mais il s’agissait seulement d’une fable, il était impossible pour le légat de la Navy de fournir d’avantage de moyens à cette opération, car cela finirait par éveiller les soupçons de l’Imperator et du Sénat sur les vrais buts de Sibylla. En effet, si la flotte se mettait à concentrer encore d’avantage de navires de combats en une seule task force, cette dernière deviendrait alors une des plus grosse flotte humaine que l’on ai jamais connu depuis le conflit avec les Tevarin, la fable ne tiendrait plus. La version officielle de l’opération Sibylla ne serait alors plus un justificatif suffisamment pertinent pour justifier une telle flotte.

Soyons donc francs : l’armée avait les mains liées ! Le projet Archange ruinait l’Empire et le budget de la défense en subissait les conséquences ! Nos dirigeants incapables, Terra parlait à nouveau de scinder l’humanité en deux et bientôt nous n’aurions plus assez de vaisseaux pour tenir cette foutue frontière face aux vanduul et autres races aliens.
Il fallait donc prendre une décision.

La sécession.
“Car nous protégerons l’Empire. Nous le protégerons quitte à faire cavalier seul !”

Du jour au lendemain, la Task Force 113 disparaissait avec hommes et matériels, devenant une escadre fantôme.
Reprenant le nom de l’opération qu’elle devait mener à terme, Sibylla se dota rapidement d’un Consortium afin de disposer de moyens financiers et logistiques nécessaires à sa flotte militaire.
Et pour organiser ces missions de grandes ampleurs, Sibylla dut mettre en place un outil opérationnel à la fois souple et efficace. Comme un clin d’oeil à son histoire passée, il fut appelé Task Force 113.
L’organisation se munit même d’un Syndicat, repaire de plusieurs gangs pirates, contrebandiers et autres trafiquants en tous genres. Sibylla serait dorénavant partout et nulle part à la fois.

Aujourd’hui personne ne peut connaître véritablement le leitmotiv et les plans de cette escadre fantôme.
En revanche une chose demeure certaine : quiconque entreprend quoi que ce soit à même de déstabiliser l’hégémonie humaine doit s’attendre à trouver Sibylla sur sa route.

Voulez vous en savoir plus ?

Manifesto

Sibylla est une guilde multi-rôles qui est née sur le site StarCitizen.fr, peu de temps après sa création.
A ce jour, elle rassemble plus de 900 joueurs, ce qui fait d’elle la première guilde francophone, et parmi les 20 premières guildes au monde.

Les joueurs sont regroupés dans des « blocs administratifs » qui servent à leur offrir un cadre familier d’une vingtaine/trentaine de joueurs dans lequel ils peuvent se sentir à l’aise, et trouver des « référents » pour s’occuper d’eux. Sans que ces blocs ne soient rien d’autre que de l’administratif sur le forum : ils ne changent rien en jeu.

Les activités proposées sur le jeu sont supportées au sein de Sibylla par des « bureaux ». Alimentés par des responsables et les joueurs. Les « bureaux » permettent d’échanger, poser des questions, trouver de l’aide et des outils pour chaque gameplay du jeu. N’importe qui peut consulter et participer à n’importe quel bureau. Sibylla n’impose pas de rôle et laisse le joueur choisir ce qu’il souhaite faire.
Les bureaux sont rassemblés par thème au sein de « branche » qui remplissent à la fois une fonction d’organisation des informations, mais aussi un rôle d’outil administratif pour les officiers de guilde.

On retrouve tous les gameplay ou metagameplay proposé par le jeu, regroupé dans 3 branches principales : le Consortium, pour la partie civile et économique, la Flotte, pour la partie militaire, et le Syndicat, pour les activités « underground ». Il existe aussi des fonctions transverses pour la guilde : rédaction, animation, recruteur, formateur, diplomate …

Les projets personnels de chacun ne pouvant s’intégrer dans le cadre officiel sont mis en avant comme tel pour que chacun puisse trouver son plaisir dans sa façon de jouer.

La guilde est portée par une interface dédiée développée spécialement pour l’occasion : JULIET.
Une page personnelle vous permettra de définir vos préférences en jeu, les bureaux que vous suivez, vos faits d’arme … et vous permettra ainsi de trouver des profils de personnes avec qui jouer, chaque soir. Elle permet aussi de gérer administrativement la guilde et sert de support pour l’organisation d’évènement communautaire.

La doctrine de Sibylla, c’est d’imposer le moins possible, et de plutôt mettre à disposition des outils pour permettre aux joueurs de jouer comme ils le sentent, le plus librement possible. Le Joueur est au centre de l’intention.

Si tu souhaites t’engager, merci de prendre connaissance de la la charte de la guilde.

Il est complètement inutile de te présenter ici , mais tu dois te présenter sur le topic officiel de SC.FR

Tu te présenteras une fois intégré dans la flotte. Il te suffit de cliquer sur ce lien pour lancer le processus automatique d’inscription de Juliet.

Comment s’inscrire :

##prendre connaissance de la charte de la guilde .
##NE PAS SE PRESENTER ICI, mais se présenter sur le forum officiel de SC.FR
##cliquer seulement sur ce lien, pour initier le processus d’inscription auprès de Juliet.
##Se connecter au Discord : https://discord.gg/9wYxmyW, aller dans le canal texte « recrutement », contacter un Recruteur (poster @Recrutement) dans le chat.

Charter

- Toute personne souhaitant nous rejoindre doit se présenter sur le forum officiel de SC.FR.

- Afin de nous permettre à tous de faire connaissance, une brève présentation dans le sujet dédié, sur l’espace interne de la guide, est obligatoire, dès votre inscription effective.

- Chaque membre de la guilde doit travailler dans l’intérêt de celle-ci. Toute action lui portant préjudice sera sanctionnée.

- Notre communauté compte sur le respect et l’entraide de ses membres, ainsi que sur le travail de chacun afin de faire progresser la flotte. Nous devons tous apporter à notre manière notre pierre à l’édifice.

- Chaque branche dispose d’une chaîne de commandement qui lui est propre, il est nécessaire pour chaque joueur de s’y conformer.

- La guilde n’est pas une démocratie. Nous sommes tous encouragés à partager nos avis et à débattre sur les sujets de nos choix, mais il est toutefois nécessaire de respecter les décisions prises par les responsables en cas d’arbitrage. Pour tout souci, il est possible de prendre contact avec le responsable en question.

- Rejoindre la guilde est un acte exclusif, nul ne peut prétendre être des nôtres en même temps qu’être membre d’une autre organisation.

- Pour rejoindre la guilde, vous devez utiliser notre interface Juliet à l’adresse indiqué sur notre présentation.

- Il en va de soit, nous mettons à disposition un salon de discussion afin que nos membres puissent se rejoindre. Cependant, pour une meilleure cohésion et communication, nous interdisons à nos groupes d’aller créer des forums/sites/salons de discussion externes à Sibylla.